Historique de Miramas Le Vieux

 

 

La commune de Miramas est d'abord apparue sur l'actuel site de Miramas-le-Vieux qui est situé  sur un oppidum gallo-romain.

Le nom de Miramas viendrait de "Mira Mar", voir la mer. Même si du haut du vieux village c'est en fait l'étang de Berre que l'on surplombe ! La commune restera longtemps une possession des moines de Saint-Victor Puis de l'abbaye de Montmajour jusqu'à la Révolution. Entre temps, le château fut démantelé par les ducs de Savoie en 1590. 

Miramas se développe grâce à l’implantation du chemin de fer. La Compagnie Paris. Lyon. Méditerranée ( P.L.M.) S’installe dans la campagne de Miramas pour y construire un débarcadère (petite gare de voyageurs).

Le premier train de voyageurs passe en 1847. La gare de triage voit le jour en 1889.

Le débarcadère prend le nom de Constantine, puis de Miramas-gare.

Une nuit de novembre 1893, les archives et documents d’Etat civil sont transférés clandestinement de la maison communale, située au village, à une salle à Constantine.

La population étant plus nombreuse à Constantine, il est décidé que Miramas-village devienne second bureau électoral et Constantine premier bureau. Miramas-village est désormais appelé  Miramas-Le-Vieux et perd sa suprématie.

Miramas est une des rares communes à avoir son centre historique à 3 kilomètres de son centre-ville.

Le vieux village a réussit à sauvegarder un patrimoine culturel à ne surtout pas manquer ! Du vieux village, vous aurez une vue imprenable sur l'étang de Berre. Vous ne pourrez qu'être sublimé par ce village calme et serein !

 

 

 

 
×